Kézako la permaculture humaine ?

Comme pour l'agriculture, où la permaculture nous invite à changer de regard et pratiquer différemment, il semble que nos relations actuelles inter-individuelles et sociétales, soient assises sur des croyances erronées. C'est notre intime conviction !

Dans le domaine des techniques agricoles, la permaculture nous invite à mieux comprendre le fonctionnement des êtres vivants et les liens qui les unissent au sein de leur environnement.

Le but est de ne pas se mettre en lutte contre eux (désherbage inconscient, labourage perturbateur, acharnement contre des ravageurs...) mais de jouer avec les équilibres (pratiquer le couvert végétal et le paillage, favoriser les auxiliaires, utiliser les animaux d'élevage pour fertiliser, tondre, entretenir...). La connaissance et la conscience du permaculteur lui permettent d'être serein, de se sentir en paix avec les éléments, de pratiquer le lâcher-prise, en somme, d'augmenter son bien-être.

Il en va de même en ce qui concerne nos relations à nous-mêmes et à l'autre... L'autre, mais qui est-il ?... le miroir de nous-même ! La société dans laquelle nous avons été élevée ne nous a pas donné les clefs pour être en lien, ni avec nous (nos besoins, nos sentiments, notre idéal), ni avec les autres.  Être en lien avec soi, c'est être à l'écoute de ses besoins, de ses émotions, c'est leur donner leur juste place, ne plus les rejeter.

Le modèle d'éducation qui s'est majoritairement transmis jusqu'à maintenant a véhiculé les idées suivantes : « montrer ses émotions est signe de faiblesse », « un garçon ne pleure pas »... On a même entendu des choses encore plus absurdes comme « la curiosité est un vilain défaut » !

Mais que peut-on penser à entendre cela ?

  • Les émotions sont des manifestations réactives qui viennent de l'intérieur... elles sont naturelles et humaines.
  • Pleurer peut être un signe de tristesse... mais comment puis-je obtenir le soutien de mon entourage si je n'ai pas le droit d'afficher ma tristesse ?
  • La curiosité est une force intérieure qui me pousse à en savoir plus... et quel enrichissement que de découvrir le monde qui nous entoure.

On voit bien qu'en prenant de la profondeur, il y a quelque chose qui ne va pas dans l'éducation que la société nous a transmise.

C'est alors qu'arrive la permaculture humaine, elle nous invite à un profond changement de regard, pour cesser de paraître normaux et redevenir naturels ... pour... être humain.

Pour expliquer sommairement notre vision de ce qu'est la permaculture humaine, nous dirons que c'est un ensemble d'outils, de méthodes et de principes, destiné à servir les êtres humains (individus ou groupes), et qui peuvent être mis en place pour faciliter son évolution personnelle et ses rapports aux autres, augmenter le bien-être de chacun, et contribuer efficacement à la réussite de projets collectifs.

 

Pour en savoir plus sur ce qu'est la permaculture, lisez la page Définition.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *