Médiation

Médiation

L’esprit de la médiation

Ce que la chenille appelle « fin du monde » est appelé par le Maître « papillon ». 

Les conflits font partie de nos vies. La qualité de celles-ci ne dépend pas du nombre de conflits que nous vivons mais de la façon dont nous les gérons. On vient à la médiation quand on n’est pas satisfait de la domination, de la soumission ou de la fuite. La médiation crée une 4e voie par le dialogue.

Vous?

Vous êtes impliqué dans une relation (famille, voisinage, couple, professionnel…) et vous ne vous y sentez pas entendu(e), ni compris(e). Un sujet particulier crée des tensions fortes dans cette relation. Vous ne pouvez l’aborder sans émotions. Vous sentez, à contre-coeur, que vous allez devoir imposer votre point de vue, vous soumettre à celui de l’autre ou mettre un terme à la relation. Un conflit se joue dans cette relation et il y a d’autres solutions !

Le médiateur

Le médiateur intervient à la demande des personnes concernées. Il s’engage à rester neutre et à ne pas prendre parti. Ses croyances personnelles n’entrent pas en jeu. Il garantit la stricte confidentialité de tous les échanges. Il n’apporte pas la solution. Il vous aide à créer les conditions propices au dialogue, à vous entendre réciproquement et à envisager les différentes possibilités.

Car la solution la plus durable est celle qui émane du dialogue et des personnes concernées pleinement consentantes.

Le déroulé

Le médiateur joue le rôle de chef d’orchestre. Il conduit la discussion vers l’émergence d’une solution qui convient aux personnes.

La médiation n’aboutit pas nécessairement à un “accord” au sens contractuel et, conséquemment, juridique du terme. Elle peut déboucher sur une “entente”, une “ré-entente”, ou à une (re)définition de règles relationnelles lesquelles mettent un terme au différend.
La qualité de la participation de tous est déterminante concernant les résultats.

Après les entretiens individuels, le médiateur rassemblera les personnes et les aidera à se comprendre, puis à cheminer dans l’exploration des possibles issues.

Selon l’importance du conflit, la médiation durera plus ou moins longtemps. Néanmoins dans la plupart des cas, le processus demandera aux parties de se rendre disponibles entre 2 et 10 heures.
Ces entretiens dureront chacun environ 1h30.

Il est capital que les protagonistes soient d’accord pour participer à la médiation.

Il est toujours préférable d’avoir envisagé de traiter les conflits par la médiation en amont dans la relation. Une fois le conflit établi, une tierce personne peut aider à proposer cette issue.

Intervenante : Émilie

Émilie est formée a la médiation selon différentes écoles. Depuis 2012, elle a acquis une expérience dans l’accompagnement des conflits.

Plus d’informations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
S\
YouTube
YouTube